PROJET DE CREATION COLLECTIVE « PETITS ET GRANDS BONHEURS »

(titre provisoire)

 

GENESE DU PROJET

L’idée est née d’un exercice théâtral que j’ai proposé aux participants de mon précédent atelier. La consigne était de « raconter un moment de bonheur, petit ou grand, de son existence  en 3 minutes maximum».  A l’arrivée, la juxtaposition des récits de vie de  chacun - spontanés, surprenants, uniques - ont créé ce jour-là chez moi un véritable tsunami émotionnel me faisant littéralement passer du rire aux larmes en quelques minutes à peine… Sur le moment, je me suis dit que ce serait vraiment beau de partager tout ça. La création est ce qui m’anime. J’y ai donc vu là les germes d’un spectacle théâtral en devenir au travers d’un futur atelier collectif de création, à base d’autofiction.

 

POURQUOI LA THEMATIQUE « DES PETITS ET GRANDS BONHEURS » ?

Le bonheur est sans aucun doute ce à quoi nous aspirons tous.  S’il est relatif à chacun, je crois qu’il n’existe que par « moments » et qu’il n’est en aucun cas un état permanent.  Dans notre époque, si anxiogène, je crois que travailler sur ceux-ci, de façon ludique et théâtrale, s’y (re)connecter en allant chercher dans sa mémoire des «  trésors enfouis », oser s’exprimer  dessus, les partager avec des inconnus, les faire s’entremêler les uns aux autres pour en faire une œuvre artistique est une aventure collective qui au final ne peut être qu’intense, positive et lumineuse.

 

COMMENT ALLONS-NOUS CONCRETEMENT PROCEDER ?

Je vais vous proposer différents exercices théâtraux individuels et collectifs, à base notamment d’improvisations théâtrales, qui nous serviront par la suite de « matière »pour cette création.  Nous en filmerons certains, choisirons ensemble ce qui vous semble « dicible », « racontable », « intéressant à exploiter »… Nous réfléchirons en parallèle à comment faire vivre théâtralement cette « matière », comment lui donner vie de façon à créer une unicité. Nous pourrons également  utiliser, selon vos désirs et talents,  d’autres canaux d’expression tels que le chant, la musique, la danse… ou encore y inclure divers supports visuels ou sonores.

L’année sera divisée en deux parties :

  • de septembre à fin janvier, nous serons dans une phase de travail et de recherche de contenus à partir des récits de vie de chacun ;

  • de fin janvier à juin, nous entrerons dans la phase de montage de la pièce en vue de la représentation de juin 2021.

Je tiens à préciser que j’assurerais la phase finale d’écriture, de mise en scène et de direction artistique du projet.

 

UN PROJET ARTISTIQUE DONT LA MISE EN SCENE SERA ADAPTEE A LA PERIODE COVID

La situation est inédite et invite à repenser les choses. Même si cela est contraignant et que ça n’entre pas de prime abord dans la logique même d'une aventure théâtrale à plusieurs, entrer en relation sans se toucher est néanmoins possible. Par la voix, par les regards, par le rapport des uns aux autres à l’espace…Il y a là bon nombre de pistes dont on peut user.  Les différentes alternatives de mise en scène auxquelles j’ai pour le moment songé permettent de le faire et d’assurer la sécurité de chacun.