LE MAL(e) D'AIMER est le premier spectacle théâtral entièrement écrit et interprété par Julien GRASSIN.
Accompagné de la pianiste-compositrice Louise GRAVEZ, entre confidences, romantisme et interrogations sociétales, le jeune artiste manceau de 33 ans nous livre comment il est passé de "sa vie d'hétéro" à "sa vie d'homo" à la suite d'une rencontre amoureuse des plus troublantes, à la fois passionnée et illégitime.
LE MAL(e) D'AIMER est un récit bouleversant , une lutte entre le coeur et la raison au travers de laquelle s'engage une véritable réflexion humaniste sur le conformisme, la religion et plus généralement le sens de l'existence.
 
Mot de l'auteur: 
"30% des gays de moins de 25 ans auraient déjà tenté de mettre fin à leurs jours selon un rapport du Refuge ( association LGBT) rendu au Sénat en 2013, dans 11 pays encore l'homosexualité est passible de peine de mort... Face à ces constats édifiants, en tant qu'artiste j'ai eu envie d'apporter - à ma façon- une nouvelle petite pierre à ce grand édifice d'éveil des consciences qui demeure plus que jamais encore en construction sur le sujet et ce, malgré des avancées récentes indéniables avec notamment l'adoption de la loi sur le mariage pour tous en France il y a de cela 4 ans. M'inspirant donc de ma propre histoire, essayant d'en extraire ce qui me semblait le plus beau et le plus utile -à la fois artistiquement et socialement- j'ai écrit LE MAL(E) D'AIMER comme un hymne à l'amour et à la liberté." J.G
 
Une exposition éponyme signée Auriane ALLAIRE et Julien GRASSIN accompagne ce spectacle (voir rubrique "L'exposition") ​